Comportement

3 étapes qui détruisent votre relation avec Minet.

Il y a une solution simple pour détruire la relation que vous avez créée avec votre félin. Il vous suffit de suivre les 3 étapes que je vous décris juste en dessous.

Elles font partie des 1001 idées reçues sur le comportement de nos chats et qui pourtant, sont encore énormément conseillées et utilisées.

Un : adoptez un second chat.

Minet a passé toute sa vie à vivre seul, il a 11 ans et vous pensez qu’il commence à s’ennuyer ? Pourquoi ne pas lui amener un chaton qui ravivera ses journées ?

Certes, pour certains cela peut être bienfaiteur et source d’une deuxième jeunesse ! Les matous ayant déjà vécu avec des congénères seront sans doute ravis de voir un nouveau copain débarquer.

Pour d’autres, ce sera une source de tension, de stress et d’agressivité. Ils n’ont jamais vécu en collectivité, pourquoi se voir imposer cela aujourd’hui ?

Et cela vaut pour les chats de n’importe quel âge. Votre matou peut avoir 1 an et ne pas du tout apprécier la vie en compagnie d’un congénère.

Ainsi, et contrairement à ce qu’on entend, non, votre matou n’est pas forcément triste et il ne s’ennuie pas s’il y est seul. Il est loin d’être nécessaire d’avoir 2 chats ou plus, bien au contraire.

Nos félins ne sont pas des êtres grégaires, il est important d’en avoir conscience.

Deux : S’ils sortent les griffes, punissez-les.

Lorsque l’on a 2 chats ou plus, il est inévitable que des bagarres éclatent.

C’est aussi une manière pour nos matous de communiquer. D’ailleurs, ce n’est pas grave si quelques boules de poil virevoltent.

Le tout est de faire en sorte qu’aucun chat ne se retrouve bloqué ou que la situation dégénère grandement (blessures importantes).

Malheureusement, la première réaction humaine est bien souvent de crier et de les gronder.

Qui a déjà dit “non” à son chat ? Tout le monde.

Est-ce que cela a fonctionné ? Non.

Hurler, punir, réprimander est un échec total et détruit votre relation avec votre chat.

Pour une unique raison que très peu d’humains savent, mais dont vous allez maintenant faire partie : c’est réprimander des comportements naturels pour Minet.

C’est comme si on vous grondait dès que vous alliez aux toilettes.

Vous ne comprenez pas pourquoi, cela vous parait évident d’agir ainsi et cette surréaction vous dépasse.

Vous n’allez pas commencer à avoir une mauvaise relation avec le fait de faire vos besoins, car vous irez quoi qu’il arrive.

Par contre, l’être qui se permet de vous le reprocher quotidiennement, va vite vous devenir désagréable, voire insupportable.

Votre relation avec dans sa globalité va se détériorer. Vous n’aurez plus envie de n’avoir quoi que ce soit à faire avec.

À juste titre, il vous met dans une situation très négative et sans aucune valeur ajoutée.

C’est exactement ce que vous imposez à Minet en le grondant lorsqu’il miaule contre un autre chat. C’est pour lui un comportement naturel et instinctif nécessaire à l’échange et qui se doit simplement d’être respecté.

Trois : Imposez les échanges, ils doivent devenir les meilleurs amis du monde.

En plus d’être réprimandés, certains chats se voient obligés d’avoir du contact.

Ils sont portés ensemble, mis dans la même pièce et forcés à se sentir.

Leurs paniers peuvent même être à côté et ils doivent partager un même bol d’eau et de nourriture.

Cela peut être comparé à un enfant, à qui l’on impose de faire un bisou pu qui serait pris à bras par un complet étranger. Peut-être que ça vous est déjà arrivé petit et que vous n’aviez en aucun cas apprécié les événements. Pire, cela vous a fait garder une moins bonne image de la personne.

Les sensations sont assez similaires pour Minet, on lui impose quelqu’un et des échanges dont il n’a aucune envie à l’instant T.

C’est important de le préciser car cela ne signifie pas que Minet n’appréciera jamais l’autre matou. Simplement, cela prendra plus de temps car le fait de le forcer va créer un renforcement négatif dont il est bien plus difficile de se sortir.

Adopter les bons gestes pour créer une relation apaisée et fonctionnelle.

Vous l’aurez compris, avoir une bonne relation entre ses chats ce n’est pas du hasard, ça se construit – et avec les bons gestes !

Il suffit parfois de peu pour tout détruire, en particulier avec les félins les plus sensibles.

C’est pourquoi, Sonia Paeleman, ma comportementaliste féline, vous partage un article complet sur le sujet. Grâce à lui, vous :

  • Évitez les erreurs incontournables lorsqu’on part du principe que deux chats seront toujours heureux ensemble ;
  • Identifiez les idées reçues afin de contourner leurs conséquences désastreuses ;
  • Appliquez les bons gestes en tant qu’humain pour ne pas envenimer les échanges ;
  • Éliminez les situations de tension rapidement et sans négativité ;
  • Prenez du recul sur les échanges et les observer comme ce qu’ils sont vraiment ;
  • Créez des échanges positifs pour obtenir une relation saine et agréable.

Vous pouvez retrouver cet article en suivant ce lien :

Je lis l’article de Sonia

Prenez soin de vous,
Louise, Laotse et Taïs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *