Santé

Milo, chat arthrosique, a retrouvé sa souplesse : voici comment.

Mon amie Emma a un croisé Maine Coon de 8 ans, qui s’appelle Milo. Et dernièrement, Milo a commencé à avoir des attitudes étranges.

Des symptômes qui semblent n’avoir rien en commun

Milo a commencé à faire ses besoins à côté de sa litière.

Lui qui sautait facilement sur les meubles, le canapé, ou sur son arbre à chat, a commencé à rechigner cet exercice. Milo est habituellement un chat qui adore être perché.

Mais à présent, il reste cloué au sol, allongé et amorphe.

Lors d’une séance de papouilles, Emma remarque que Milo se néglige. Sur ses fesses, son pelage, habituellement très soigné, forme des touffes de poils morts, qui sentent très mauvais.

Enfin, Milo, qui habituellement est un gros bébé, refuse de se laisser porter. Dès qu’Emma fait signe de vouloir le soulever, il la mord.

Emma fait le lien entre tous ces symptômes un mardi, alors qu’elle voit Milo se lever difficilement de son panier – et s’avancer jusqu’à sa gamelle en boitant sévèrement.

Comme 80% des chats de plus de 11 ans, Milo souffre d’arthrose

Pourtant, Milo n’a que 8 ans – mais l’arthrose survient chez le chat à partir de 7 ans.

Et comme c’est un gros pépère, Milo est particulièrement touché.

Emma culpabilise : cela fait longtemps que son chat souffre, et elle ne s’en est même pas rendue compte.

On ne peut pas lui en vouloir. Nos chats sont des durs à cuire. Quand ils ont mal, on met du temps à s’en rendre compte. Il faut être très attentif à tous les signaux qu’il envoie.

Par exemple, si votre chat :

  • Est moins actif, va moins souvent dehors : c’est que chacun de ses mouvements est un effort.
  • S’il n’arrive plus à enjamber sa litière, c’est parce que ses articulations douloureuses rendent la tâche impossible. Résultat : il fait à côté.
  • S’il ne fait plus sa toilette correctement, c’est qu’il a perdu en souplesse. Ses articulations sont complètement enflammées.
  • S’il est plus irritable et réfractaire aux caresses, c’est parce que chaque manipulation le fait souffrir.

Si, en plus, vous voyez votre chat boiter, alors il en est déjà à un stade avancé de l’arthrose.

Votre chat souffre, et vous vous sentez complètement impuissant ?

Je vous comprends. Mon amie Emma était aussi désemparée face à la détresse de Milo.

D’abord, parce qu’elle ne voulait pas doper son chat aux anti-inflammatoires.

Ensuite, parce que son chat a encore de longues années à vivre – mais à quoi bon si chaque mouvement le fait souffrir ?

Alors Emma s’est renseignée et a mis en place quelques habitudes qui ont complètement soulagé l’arthrose de Milo.

Elle a aménagé son espace de vie, pour qu’il puisse vivre avec son arthrose

Peu importe le traitement que vous utilisez avec votre chat : les changements ne vont pas se faire du jour au lendemain.

En revanche, ce que vous pouvez faire, dans l’immédiat, c’est vous assurer que votre chat puisse continuer à profiter de ses perchoirs sans faire grincer ses articulations.

Par exemple, Emma a mis une petite rampe avec de la moquette, pour aller jusqu’au canapé.

Elle a aussi choisi un bac à litière avec une entrée plus basse, que son chat n’a pas à enjamber.

Emma a aussi adapté l’alimentation de Milo

Je l’aime bien Milo, mais il faut dire qu’il avait quand même un peu d’embonpoint !

Alors Emma a arrêté les croquettes, et elle est passée à une pâtée sans céréales. Milo a perdu ses petites rondeurs, et ça pèse moins sur ses articulations.

Mais surtout, Emma régénère les articulations de Milo naturellement, grâce à un mélange dosé à la perfection

À présent, il faut que je vous parle d’un mélange complètement naturel.

Un mélange élaboré par le naturopathe de mon équipe. Il a fait des miracles sur les chats (et les chiens !) qui souffrent d’arthrose. Milo en est témoin. 😉

Ce mélange, on l’a appelé le “Complexe Articulation”. Il est fabriqué en France, et dosé avec le plus grand soin. Voici sa composition exacte (et oui, il n’a rien à cacher !) :

10% d’Extrait de Moule verte, qui va immédiatement soulager les douleurs

Les omégas 3 sont des acides gras qu’on retrouve dans certains aliments – huiles végétales, poissons, crustacés… Ils ont une action anti-inflammatoire redoutable – sans les effets néfastes des médicaments chimiques.

Plus vous donnez d’omégas 3 à votre chat, moins il souffrira de l’arthrose.

Vous connaissez peut-être l’huile de saumon, connue pour sa richesse en omégas 3 ?

L’ingrédient dont je vous parle possède un rôle inhibiteur de l’inflammation 200 fois plus important que l’huile de saumon. Une véritable bombe.

Il s’agit de l’extrait de moule verte – et voilà à quoi ça ressemble :

En plus d’être un concentré explosif d’omégas 3, la moule verte est riche en protéines, en acides aminés, en minéraux, en mucopolysaccharides, et en vitamines.

Par ailleurs, elle est riche en glucosamine et en chondroïtine, deux éléments qui contribuent à la formation et la lubrification du cartilage.

Ces deux molécules sont d’ailleurs supplémentées dans mon fameux mélange :

40% d’un trio de molécules qui inversent le processus de l’arthrose

Parmi les différentes plantes et aliments que la nature peut nous offrir, 3 molécules sont terriblement bienfaitrices pour les articulations.

Combinées, elles sont non seulement capables de freiner le processus de l’arthrose ; mais aussi de l’inverser, en reconstruisant du nouveau cartilage.

Le Méthyl-Sulfonyl-Méthane (MSM), est la première (20%)

Elle est présente, en faible concentration, dans les plantes, les animaux – et particulièrement dans le café ou le lait de vache.

Le MSM contient du soufre. C’est lui qui stimule la production des substances qui donnent leur élasticité aux articulations.

Ainsi, le MSM stabilise l’état des cartilages, pour qu’ils cessent de se dégrader. Votre chat gagne en souplesse : il peut se mouvoir aisément et sans douleur.

La deuxième molécule est la Chondroïtine (10%)

Dans la nature, on la retrouve dans le cartilage des animaux – en particulier du poulet et du requin. Elle joue un rôle absolument irremplaçable dans la protection du cartilage.

C’est elle qui freine l’usure des articulations, et de deux façons différentes :

  • D’abord, la chondroïtine freine l’action des ostéoclastes – les cellules responsables de la perte de la substance osseuse.
  • Ces cellules produisent de l’hyaluronidase – un enzyme destructeur pour le cartilage. La production de cet enzyme est complètement inhibée par la Chondroïtine. Elle met fin à l’érosion du cartilage. Il ne se dégrade plus.

Mais l’action de la Chondroïtine est moindre si on ne la combine pas avec cette troisième molécule, absolument essentielle pour reconstruire le cartilage.

Cette troisième molécule, complémentaire à la Chondroïtine, est la Glucosamine (10%)

La Glucosamine est une molécule présente dans la nature – notamment dans la carapace des crustacés, le cartilage des animaux (ex : oreilles de cochon), et dans la moelle.

Son action est absolument phénoménale, car elle permet à votre chat de régénérer son cartilage.

Oui : votre chat, même sévèrement arthrosique, peut encore reconstruire ses articulations.

La Glucosamine va en fait stimuler la synthèse de nouveau cartilage. Elle est naturellement présente dans le corps, mais sa production baisse avec l’âge – ce qui explique que l’arthrose soit si commune chez les animaux plus âgés (humains compris !).

Elle va également favoriser l’action lubrifiante du liquide synovial – la substance dans laquelle baignent les articulations. Elle limite les frottements et l’érosion du cartilage.

Séparément, la Chondroïtine et la Glucosamine ont peu, voire pas d’effet.

Mais en synergie, le processus d’usure du cartilage est freiné ; celui de régénération des articulations est boosté.

Vous inversez complètement le processus de l’arthrose – ce qui a d’ailleurs été prouvé par plusieurs études1 – notamment sur l’arthrose du genou chez l’humain.

La Griffe du Diable – une plante miraculeuse à double action (20%)

3ème ingrédient de mon fameux complexe : l’harparagophytum, aussi appelée Griffe du Diable.

C’est une plante africaine reconnue pour ses vertus analgésiques et anti-inflammatoires.

L’Organisation Mondiale de la Santé estime d’ailleurs comme cliniquement avéré l’usage de cette plante dans le traitement des douleurs liées à l’arthrose.

Mais ce n’est pas tout.

Des instances européennes de la santé ont également confirmé que l’Harpagophytum maintient la mobilité et la flexibilité articulaire. En d’autres termes, la griffe du diable :

  • Soulage les douleurs chez les chats arthrosiques,
  • Prévient l’apparition de l’arthrose en entretenant les articulations de votre chat.

L’huile de poisson – pour les omégas 3, et l’appétence (20%)

Dernier ingrédient : l’huile de poissons, qui grâce aux omégas 3, va d’autant plus soulager la douleur inflammatoire des articulations. En plus, elle rend la plus appétante.

Attention néanmoins, si votre chat est une bourrique qui refuse de manger toutes les poudres avec un aspect étrange, il va falloir ruser !

Vous pouvez, par exemple :

  • mélanger le complexe dans beaucoup de pâtée, en diluant bien.
  • rajouter, au-dessus, du Fromage d’Himalaya en poudre – les chats adorent, donc ça risque de mieux faire passer “la pilule”. Et en plus, c’est bon pour sa santé, car riche en calcium et minéraux.
  • commencer avec de très petites quantités – pas besoin de se précipiter ! L’important est d’habituer votre chat petit à petit jusqu’à donner la dose optimale.

Aujourd’hui, Milo saute à nouveau sur les meubles

Surtout quand ça lui permet de mieux voir les oiseaux qui se posent dans son jardin !

Milo prend une demi-cuillère doseuse par jour, bien mélangée dans sa gamelle. Un petit pot de 100g lui suffit pour au moins 2 mois.

Pour Emma, c’est bien moins onéreux qu’un traitement aux anti-inflammatoires, prescrit par le vétérinaire.

Les résultats sont au rendez-vous : Milo arrive à nouveau à faire sa toilette.

Il a retrouvé du plaisir à chasser les rongeurs du jardin.

Il saute allègrement sur les genoux de sa maîtresse pour réclamer des caresses.

Bref : Milo a retrouvé sa souplesse de ses jeunes années.

Je vous donne dès maintenant le lien pour vous procurer du même Complexe Articulation que Milo :

Je soigne l’arthrose de mon chat naturellement

Je décris la posologie sur mon site. Mais si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à me demander. 😉

Pour ma part, je l’utilise en prévention sur Taïs, et à 14 ans, elle ne montre aucun signe d’arthrose !

Bien sûr, il existe plein de complexes dans le commerce, voire chez le vétérinaire.

Mais attention.

Les mélanges “bas de gamme” ratent souvent leur dosage.

L’équilibre entre glucosamine et chondroïtine est difficile à atteindre.

Beaucoup de médicaments contre l’arthrose sont sous-dosés. C’est le cas dans les complexes pour humains. Pour les animaux, vous pouvez imaginer que la recherche n’est pas allée beaucoup plus loin…

Le complexe dont je vous parle est une recette exclusive, que vous ne retrouverez nulle part ailleurs. C’est nous qui avons élaboré la recette avec notre naturopathe.

Petit bonus : on a fait le choix de ne pas utiliser la poudre de Krill – pour des raisons de protection des océans.

De toute manière, l’extrait de moule verte est encore plus efficace – et sa culture est moins néfaste pour l’environnement.

Sur ce, je vous laisse – Laotse ronronne depuis 30 minutes à côté de ma chaise, il estime que c’est son heure de papouilles !

Prenez soin de vous,
Louise, Laotse et Taïs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *