Comportement

Penses-tu que ton chat est voleur ?

J’entends souvent dire que certains chats sont “voleurs”, “méchants” ou “jaloux”.

Sache que c’est totalement faux.

Je ne dis pas cela car ce sont des termes négatifs.

J’entends aussi dire que certains chats sont “gentils” et c’est tout aussi contestable.

Anthropomorphisme : quand nous attribuons des comportements humains aux félins.

Comme le mentionne Sonia Paeleman, comportementaliste féline, dans son livre “Comprendre votre chat”, celui-ci n’a lu ni la Bible, ni Karl Marx.

Ton chat n’a donc aucune notion de morale. Il n’a pas conscience du bien ou du mal comme tu peux en avoir conscience en tant qu’humain.

Le fait de dire qu’il est “méchant” ou “gentil” n’est qu’une association d’attributs humains à un être-vivant qui n’a même pas connaissance de leur existence.

Pour lui, attraper une cuisse de poulet sur la table n’est donc pas du vol. C’est simplement une opportunité pour se nourrir. Il a agi selon ses propres besoins dans l’environnement qui lui est offert.

Tu te dis peut-être “oui, mais si je le gronde il réagit, il comprend qu’il a fait quelque chose de mal”.

Et bien non. Ce n’est pas vraiment comme cela que ça se passe.

En fait ton chat a une très bonne capacité d’adaptation. Quand on y pense, c’est un animal solitaire qui a réussi à se faire à l’environnement humain dans lequel il vit aujourd’hui.

Il est normal qu’il ait aussi réussi à décoder ton comportement.

Reprenons notre exemple. Lorsque tu grondes ton chat, celui-ci n’a pas “compris qu’il avait fait une bêtise”. En fait, ton félin a appris à reconnaitre les signes de mécontentement que tu présentes. Il sait que ce qui vient ensuite sera désagréable pour lui.

Ce n’est donc pas l’acte de prendre la cuisse de poulet en soit qui le fera réagir. C’est simplement tes gestes, tes mouvements et même les micro-réactions que tu as inconsciemment.

Si tu pensais que ton chat était voleur lorsqu’il attrapait un bout de ton repas ou méchant lorsqu’il te donnait un coup de patte, tu sais maintenant que ce n’est absolument pas le cas. L’essentiel aujourd’hui est que tu puisses mieux comprendre son comportement.

Pourquoi il agit comme ça ?

Comment l’interpréter ?

Que faire ?

Pratique l’éducation bienveillante et le renforcement positif.

Je n’aime pas trop le mot éducation car je ne le trouve pas adapté pour nos félins mais il permet de mettre un “cadre” dans ce que je souhaite t’expliquer.

Si tu ne connais pas le renforcement positif, ne t’en fais pas, c’est tout simple.

Par exemple, au lieu de gronder ton félin lorsqu’il fait quelque chose que tu considères être une bêtise, tu vas le récompenser lorsqu’il fait de bonnes actions.

Voici un schéma qui t’aidera à mieux comprendre :

Les encadrés en vert sont ceux que nous utilisons dans l’éducation bienveillante. Il y a donc le renforcement positif, comme je te l’ai dit plus haut, et la punition négative.

Le positif ne veut pas dire que c’est agréable et le négatif que c’est désagréable. Cela veut simplement dire que soit on ajoute quelque chose, soit on le retire. La punition positive par exemple, n’a donc rien d’avantageux et est à proscrire en éducation bienveillante !

Dans le cas de la cuisse de poulet laissée sur la table, la première chose à faire est de tout simplement ne pas la laisser là. Et oui, il n’y a rien de mieux que de gérer l’environnement avant tout. Si un article à ce sujet t’intéresse, n’hésite pas à m’en informer en m’envoyant un mail à contact@chatvieetsante.com.

Bien sûr, tu peux tout de même renforcer les bons comportements de ton félin. Il suffit de le récompenser lorsqu’il reste à distance du poulet.

Attention cependant, ne lui mets pas juste devant le nez dès le début. Cela n’a aucun intérêt, la tentation risque d’être trop importante. Il vaut mieux démarrer à bonne distance et rapprocher la cuisse au fur et à mesure des progrès de ton chat.

Si ton chat se jette dessus, ne le gronde pas. Tu as simplement été trop vite dans le processus. Éloigne à nouveau la cuisse et récompense-le lorsqu’il est calme.

Veille toujours à ce que les friandises que tu lui donnes aient plus de valeur. Quitte à lui donner un petit morceau de la cuisse de poulet à la fin de la session d’apprentissage !

Si d’autres informations comme celle-ci t’intéressent, dis-le-moi à contact@chatvieetsante.com. J’en ferai peut-être un prochain article. 🙂

Prends soin de toi,
Louise, Laotse et Taïs.

1 commentaire sur “Penses-tu que ton chat est voleur ?

  1. Gonzalez Michel dit :

    bonsoir vous trois,
    Nous avons cinq chats! Sauvage,une femelle ,plus Dali, Mowgli, Bono, et Tibou le dernier arrivé, tous des mâles, plus un opportuniste journalier qui s’entend avec tout le monde et qui vient régulièrement tous les jours au moment des repas, mais qui reste très souvent la journée sur la propriété, en gros il s’ennuie chez lui , ou il est seul.mon problème est le suivant:4 chats rentrent toutes les nuits, et 1 seul depuis quelques années passe sa vie dehors, dors dans le grenier d’un atelier ou il profite de plusieurs coussins de vieux divans, l’endroit est très propre, pas d’odeur d’urine, ni d’excréments. Depuis quelques mois nous relevons quelques traces de marquages un peu partout, dans la maison, et c’est rare de tomber sur le coupable, il y à 3 caisses fermées, et a l’abri des regards, caisses qui sont nettoyées tous les jours, contrairement a vos recommandations: ma question est la suivante, ces marquages sont présents depuis environ 2,3 mois depuis que le petit dernier sort dehors, car pendant les 3 premières années il est resté dedans, il ne voulait pas sortir, ne serait-il pas le coupable ? et pourquoi, rien n’y fait, nous ne comptons plus le nombres de bombes de produits apaisants totalement inefficaces, que faut-il faire pour avancer dans le bon sens, pouvez-vous nous orienter (tous nos chats sont opérés) bonne soirée et merci pour vos articles : MG

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *