Pour répondre à la question ; aucun des quatre.

Nourrir son chat : une affaire bien complexe.

Quand il s’agit de l’alimentation, on en entend de toutes les couleurs :

“Les croquettes, c’est de la bouillis de n’importe quoi compressée.”

“Mon vétérinaire m’a conseillé des croquettes spéciales-reins parfaites.”

“Rien de mieux que le 100% viande.”

“Ce n’est pas parce que nos chats sont carnivores qu’ils peuvent être nourris que de viande.”

“Ne mélangez jamais croquettes et viande crue !”

“Je mets de la viande avec les croquettes de mon chat et tout se passe toujours très bien.”

« Évitez la pâtée car elle est très mauvaise pour l’hygiène bucco-dentaire.”

“La pâtée est riche en eau, parfait pour nos chats qui sont de petits buveurs !”

Bref, tout se dit et son contraire.

C’est pourquoi il me paraissait important de te rappeler une chose :

La solution parfaite n’existe pas.

Chaque type d’alimentation a ses avantages et ses inconvénients.

C’est à toi de choisir. Je te conseille de le faire selon 3 critères essentiels :

Un : L’avis de ton chat compte triple

C’est bien beau de dire que le BARF est meilleur que les croquettes (ce en quoi je suis totalement en accord dans le fond) mais si ton chat a 10 ans et qu’il a été nourri aux croquettes Royal Canin toute sa vie, bon courage !

Si tu n’es pas familier avec le BARF, il s’agit simplement de nourrir son félin avec une alimentation la plus naturelle possible. Elle est faite uniquement de produits crus et se rapproche le plus possible du régime alimentaire d’un chat sauvage finalement.

Plus sérieusement, c’est bien de vouloir améliorer l’alimentation de son chat. C’est ce qu’il faut.

Malheureusement, certains animaux ont des habitudes bien ancrées et changer leurs repas à 100% est quasiment impossible.

Si c’est le cas de ton félin, je te conseille de passer d’une croquette Royal Canin à une croquette plus qualitative comme Orijen ou Essential Foods par exemple (il en existe d’autres, ton chat ne va pas forcément adorer celles-ci, ce sont simplement celles que j’utilise personnellement).

Ton félin mangera des repas de meilleure qualité et tu pourras petit à petit faire une transition vers le BARF si c’est ton objectif.

Car en procédant par étape tu :

  • Auras moins de risques de te retrouver avec un chat qui freine des 4 pattes devant ce nouvel aliment.
  • Seras moins vite découragé. Si tu proposes un repas BARF du jour au lendemain à ton chat et qu’il n’en veut pas tu peux te dire “j’ai testé mais mon chat n’en a pas voulu, tant pis”. Alors qu’en changeant petit à petit son alimentation tu auras des résultats plus rapides et ce sera une succession de petites victoires !

Peut-être que ce type d’alimentation ne lui conviendra jamais mais dans ce cas, ce n’est pas grave.

Le tout est vraiment de choisir la meilleure qualité que ton chat apprécie que ce soit dans les croquettes, le BARF, la pâtée…

Mais si tu peux privilégier le BARF aux croquettes, c’est le top.

Malheureusement, ce n’est pas toujours évident car ton choix peut aussi différer selon un autre point essentiel :

Deux : Quel est ton budget ?

Quand je te parle de budget j’entends deux choses : un budget argent et un budget temps.

Pouvoir préparer les repas de son chat avec des aliments frais et gouteux, c’est un peu le saint-graal.

Le problème ? Tout le monde n’a pas le budget argent et temps pour s’y affairer correctement.

C’est aussi pour ça que je te conseille plutôt de choisir une bonne croquette plutôt qu’un régime BARF bancal.

Tu peux aussi varier les plaisirs.

Si tu as un certain budget à accorder au BARF, rien ne t’empêche de mettre en place un régime avec un repas BARF le matin et les croquettes habituelles le soir par exemple.

Trois : Rester flexible.

Si je prends mon exemple aujourd’hui, Taïs et Laotse sont aux croquettes à volonté.

Je leur donne de temps en temps de la viande fraîche en plus et Laotse chasse et mange ses proies.

Si je n’avais que Laotse je serais sans doute passée au BARF depuis longtemps.

Mais Taïs est très sensible, de nature stressée, et plus toute jeune (12 ans !). Elle est très attachée à ses habitudes et je ne souhaite pas la perturber.

Ils n’ont aucun problème de poids et leurs dents sont saines et sans tartre.

Aujourd’hui c’est un système qui leur convient et à moi aussi.

A l’avenir, si je me retrouve avec seulement Laotse je penserai à changer.

Je suis certaine que c’est un type d’alimentation qui lui plaira et qui, en plus, est bien meilleure pour sa santé !

Et qui sait, peut-être que dans 10 ans je retrouverai un chat qui n’accepte que les croquettes de telle marque dans telle gamme ?

C’est un peu extrême mais c’est pour te montrer qu’il faut savoir s’adapter et ne pas partir avec des idées comme “le BARF ou rien”.

Alors ne culpabilise pas de ne pas lui donner l’alimentation “parfaite”. C’est impossible.

La preuve, l’alimentation chez l’Homme est tout aussi complexe et la perfection impossible à atteindre.

Rien ne sert d’angoisser à ce sujet, il faut simplement faire du mieux que l’on peut.

Et sinon de ton côté, tu es plutôt 100% viande ou végétarien ? 😉

Prends soin de toi,
Louise, Laotse et Taïs.

PS : dans de prochaines lettres je te parlerai plus en détail de certaines caractéristiques pour les différents types d’alimentation. Il y a tellement de choses à évoquer qu’une lettre est loin d’être suffisante ! Alors continue à me suivre si c’est un domaine qui t’intéresse. 🙂