Santé

Faire avaler un médicament : Ton chat est-il plutôt comme Laotse ou Taïs ?

J’ai deux chats très différents.

Ils sont même diamétralement opposés sur la plupart des sujets.

Et quand ça concerne les médicaments (ou mes poudres de santé présentes sur ma boutique), c’est la nuit et le jour.

Laotse, 5 ans, serait capable de manger un yaourt périmé depuis 3 ans.

Je te l’accorde c’est peut-être un peu excessif.

Mais dans l’idée, c’est exactement ça.

Laotse n’est vraiment pas compliqué pour la nourriture. Alors manger un médicament, aucun problème.

Tant que celui-ci est couvert d’une gourmandise, il serait prêt à en manger 10.

Et encore, il lui est déjà arrivé de lécher tout le kiri rajouté autour de son médicament. J’ai pensé qu’il faudrait le recouvrir à nouveau de quelque chose d’intéressant et il m’a finalement suffit de lui tendre pour qu’il l’ingère entièrement. Sans rien de plus.

On est d’accord, un chat comme ça, c’est le rêve.

Si c’est loin d’être le cas de ton chat, ne t’inquiète pas. J’ai aussi le modèle complètement opposé.

Taïs, 14 ans, ne touchera pas à un plat de haute gastro. On ne sait jamais. C’est peut-être un piège.

J’en rigole (c’est toujours mieux que d’en pleurer) mais faire manger un médicament à Taïs a longtemps été un combat.

Si tu connais les produits que je propose sur ma boutique, tu te demandes peut-être comment je fais pour donner toutes ces poudres à Taïs.

Sache qu’aujourd’hui elle n’a aucun problème pour les ingérer.

Voici comment.

3 astuces pour ne plus devoir te battre avec ton chat.

Je l’y habitue petit à petit.

J’ai conscience qu’habituer un chat à prendre des médicaments n’est pas chose évidente.

Premièrement, parce que s’il n’en a pas besoin, on ne va pas lui en donner uniquement pour qu’il s’y habitue. Ce serait tout de même dommage.

Et deuxièmement, parce que lorsqu’il en a besoin, on veut respecter les doses prescrites.

Impossible de prendre le temps de l’y habituer petit à petit. En plus de cela, il est facile et rapide de créer un stress ressenti par le félin.

Va-t-il tout manger ? Si ce n’est pas le cas comment je fais ? Je le force ? Mais demain je n’arriverai sans doute même plus à l’attraper pour lui donner ? Il n’aura pas les bonnes doses, son métabolisme ne risque pas de créer des résistances ?

Bref, c’est l’angoisse.

Alors comment ai-je fait avec Taïs ?

Je vais être honnête avec toi, mes différentes poudres comme le vermifuge RepulsVers, le Complexe Épiderme ou bien le Complexe Urinaire m’ont grandement aidé.

Elle qui est très difficile, ce ne sont vraiment pas des produits qu’elle ira manger d’elle-même (excepté peut-être la Levure de Bière).

Mais ce sont des produits :

  • Naturels,
  • De prévention essentiellement,
  • Dont la quantité et la durée de la cure peuvent varier selon le chat,
  • Et avec lesquels tu ne risques rien (attention tout de même, si ton chat a des problèmes spécifiques et qu’il a d’autres médicaments à côté, n’hésite pas à consulter ton vétérinaire pour être certain que tout soit OK).

Alors si Taïs ne mange pas tout dès le premier jour, ce n’est pas grave !

Par contre, ça m’a permis de l’habituer à d’autres saveurs.

J’en ajouté petit à petit, en fonction de comment elle réagissait, de ce qu’elle acceptait de manger et du ratio friandises / poudre.

Ça m’a permis de lui montrer qu’un nouvel ingrédient un peu étrange n’allait pas retirer le bon goût des friandises qu’il y a autour.

D’ailleurs, à ce propos, parlons-en des friandises.

Je me munis de friandises surpuissantes.

C’est sûr que si tu ajoutes les médicaments de Minet dans de vieilles croquettes sans goût, il risque de te regarder avec un air qui te dit “tu te fous de moi là ?”.

Quoique, je pense que même dans ce cas, Laotse pourrait les manger sans problème… par mégarde.

Pour Taïs, je mise tout sur les friandises.

Lorsque j’ai des médicaments ou une poudre à donner je fais attention à une chose primordiale : le respect des deux “U”.

Soit :

  • Ultra appétant,
  • Unique.

Ce sont pour moi des friandises surpuissantes car Taïs n’y a pas accès au quotidien (l’aspect unique) et elles permettent de faire des merveilles (lui faire ingérer facilement des produits peu appétantes).

Chaque félin a son registre de friandises incroyables, c’est simplement à toi de découvrir lesquelles.

Cependant, cette liste peut vite changer.

Par exemple, si ton chat adore le fromage et que tu lui en donnes seulement lorsqu’il faut prendre un médicament, je peux t’assurer que ce ne sera rapidement plus un ingrédient de sa liste.

C’est pourquoi il est essentiel d’avoir un registre de plusieurs friandises surpuissantes. Ça t’évitera de te retrouver pris au piège par ton chat très (trop) ingénieux.

Je te donne ma liste pour Taïs, celle-ci pourra peut-être t’aider :

La Vache Qui Rit, le Saint Moret et tout fromage de ce type.

C’est pratique, ils recouvrent facilement les poudres et médicaments et Taïs en est littéralement fan. Ce type de fromage n’est pas très bon pour les chats mais dans ce cas, tout est permis.

C’est comme une glace pour un enfant qui vient de faire une prise de sang, c’est une récompense que l’on peut s’accorder de temps en temps.

Les boulettes de viande hachée.

C’est une recette que m’a transmise un ami. Il suffit de prendre de la viande hachée cuite (plus appétant), la mélanger avec un peu de yaourt grec, malaxer pour en faire une boulette et mettre le comprimé à l’intérieur.

J’en fais vraiment de toutes petites boulettes pour que Taïs n’ait pas à trop croquer et qu’elle détruise la boulette. Ça risquerait de faire tomber le comprimé ou la poudre au centre et elle ne le mangerait pas.

Les distributeurs de Cataire, de poudre de Fromage d’Himalaya et de poudre de Bois de Cerf.

Le préféré de Taïs est la poudre de fromage (tu commences à connaître les goûts de mon énergumène).

Ce sont des poudres très pratiques car elles se présentent sous la forme de distributeurs.

Comme avec du sel ou du poivre, il suffit de saupoudrer sur le médicament (préalablement écrasé si c’est un comprimé) ou la poudre de soin.

Souvent, je mets un peu de pâtée classique, mon médicament ou ma poudre par au-dessus et je saupoudre de Fromage d’Himalaya par exemple. Un vrai festin !

Si ce sont des produits qui t’intéressent, je les partage sur ma boutique :

Découvrir le pack de distributeurs

Si ton chat a déjà des préférences, je les propose individuellement également.

Je te fais simplement une réduction de 10% si tu choisis le pack avec les 3. Ça peut te permettre de tester et de découvrir ce qu’il préfère !

Dernière astuce, je ne la force pas.

Certains chats, comme Taïs, sont très sensibles au moindre changement.

Pour tout te dire, j’ai reçu de nouvelles friandises il y a quelques jours.

Enthousiaste à l’idée de faire découvrir ces nouvelles friandises naturelles à mes chats, j’ai directement été voir Taïs avec mon morceau de peau de poisson séchée (je t’en parle bientôt, ce sont de super friandises !).

J’étais un peu trop énergique pour elle.

Taïs, qui a l’habitude que je l’approche d’une manière très calme et posée, a été surprise. Elle a à peine senti la friandise puis, elle est partie se réfugier dans sa cachette.

Elle n’était pas à l’aise avec la situation et par précaution, elle a préféré s’en aller.

C’était de ma faute (comme quoi, on fait toujours des erreurs !) alors j’ai simplement posé la friandise dans ses croquettes.

Elle a pu la découvrir quand elle le souhaitait tout en étant détendue. Finalement, elle l’a adoré !

Pour les médicaments et mes poudres de soin, c’est pareil.

Quand il s’agit d’un nouvel ingrédient, je fais attention à ne pas rendre l’environnement trop “étrange” ou inhabituel pour elle.

Je camoufle le médicament ou la poudre dans les friandises que j’ai citées plus haut. Je mets de très petites quantités et je lui laisse le temps dont elle a besoin.

Souvent, il n’en faut pas plus pour que sa gourmandise prenne le dessus !

Si tu as d’autres astuces, n’hésite pas à m’en parler, je serais ravie que tu me les partages. 🙂

Prends soin de toi,
Louise, Laotse et Taïs.

2 commentaires sur “Faire avaler un médicament : Ton chat est-il plutôt comme Laotse ou Taïs ?

  1. CLASTRE dit :

    Bonjour
    J’ai un ragdoll.. Un gros lard de 7 kg et inutile de préciser que de lui mettre au fond de la gueule est un parcours du combattant
    Il ne mange que des croquettes et des crevettes et rien d’autres !!
    Je suis obligée de mettre une pipette pour le purger ce que je deteste.. J’ai pourtant beaucoup d’astuces mais là.. Je sèche 🤔🤔

  2. Claudine dit :

    Bonjour,

    J’ai deux chat (européens). Un de 17 ans qui aime la pâtée et refuse toutes les friandises (même celles qu’il adorait). Et une chatte écaille de tortue d’environ 6 ans , que j’ai adoptée alors qu’elle avait certainement été abandonnée. Celle-ci se nourrit de souris qu’elle chasse dehors. Quand elle mange des croquettes, elle les vomit. Elle ne mange pas de pâtée! J’ai acheté votre fromage, votre bois de cerf, vos peaux de poissons, vos poudres: vermifuge et votre levure de bière. Et aucun de mes chats n’acceptent de les avaler. Ils préfèrent laisser pourrir la pâtée (pour mon vieux chat) ou les croquettes ( pour mon écaille de tortue)!! Aucun des deux n’accepte de manger des produits canés crus ou cuits ni du fromage ou des yaourts ni rien de ce que nous on mange! Je ne sais plus quoi faire pour essayer d’améliorer leur santé!! J’ai également essayé de changer leurs croquettes pour des croquettes que votre collègue Claude Lefevre a recommandé mais peine perdue, malgré un temps d’adaptation! Ma chatte écaille de tortue aime seulement les crèmes au malt en tubes mais dès que j’y ajoute un soupçon de poudre, elle laisse moisir le tout! La seule chose que j’ai réussi à leurs faire prendre c’est l’extrait de pamplemousse, j’en mets 12 gouttes dans le réservoir de la fontaine à eau qui contient 3 litres et que mes chats mettent environ une semaine à vider.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *