Comportement

Gaspard est un chat parachutiste !

Mon amie Laura a adopté son chat Gaspard il y a quelques années. 

Elle habitait dans un appartement au 6ᵉ étage d’un immeuble. Elle avait la chance d’avoir un petit balcon pour faire du jardinage.

Petit à petit, elle a autorisé Gaspard à venir avec elle sur le balcon. Elle avait toujours un œil sur lui.

En effet, Laura était sensibilisée sur les chats parachutistes. Plusieurs chats de sa résidence sont déjà tombés des balcons de ses voisins.

Elle a toujours pensé que cela ne pourrait pas lui arriver.

Pourtant, une seconde d’inattention et l’accident arrive… Gaspard chute du balcon.

Mais, qu’est-ce que les chats parachutistes ?

Le syndrome du chat parachute est appelé comme cela par les vétérinaires tellement les chutes de chats d’immeubles et de balcons sont fréquentes.

Tout cela est dû au réflexe de redressement du chat. C’est une capacité innée chez lui qui le rend capable de se retourner en plein vol et de se réceptionner sur ses pattes. 

Autrement dit, il s’agit de l’organe vestibulaire du chat, situé dans l’oreille interne qui participe au maintien de l’équilibre… Grâce à lui, il peut déterminer sa position dans l’espace et se positionner face au sol

Pour la distance qui le sépare du sol, votre chat est capable de l’évaluer grâce à ses vibrisses (ou moustaches du chat).

Si le système de vision ou le système vestibulaire sont perturbés, la manœuvre de redressement ne pourra pas se faire correctement.

Comment le chat peut se réceptionner sur ses pattes ?

Il peut arriver que le chat tombe par maladresse, par exemple si le rebord du balcon est humide et qu’il glisse. Ou il peut simplement tomber par inconscience, par exemple en voulant attraper un oiseau. 

Si votre chat chute, il est probable qu’il redresse la tête, puis le train avant, suivit de son corps et enfin, son train arrière. Lors de l’impact au sol, il a la tête et la queue redressées.

Une fois le cycle de rotation terminé, soit 180 degrés, ses pattes lui servent à absorber l’impact au sol. 

Le redressement comprend donc 3 phases : redressement, vol plané et réception

Mais le chat retombe-t-il toujours sur ses pattes ? Eh bien non !

Dans le cas d’une chute trop courte (d’une hauteur insuffisante), le chat n’a pas le temps de se mettre en position pour préparer sa réception. C’est dans ces cas précis que la chute d’un chat peut être plus grave et plus impressionnante. 

En effet, la vitesse du chat lors d’une chute peut facilement atteindre les 100 km/h. Sans le réflexe de redressement ou le fait d’avoir le temps d’étirer son corps au maximum pendant la chute pour essayer de ralentir la vitesse, l’impact au sol peut être désastreux

À partir de quelle hauteur est-ce dangereux ?

Il faut que la hauteur de la chute soit au minimum d’1,50 m pour que le chat puisse avoir le temps de faire toute sa manœuvre.

En dessous de cette hauteur, le chat peut se blesser

Entre le 1er et le 2ᵉ étage, les lésions de la colonne vertébrale, du bassin et de la face sont le plus souvent observés.

Cela semble incroyable : un chat a plus de chance de survie en tombant plus haut.

Ce sont des études scientifiques américaines qui le disent ! 

Plusieurs chercheurs américains se sont rassemblés. Ils ont observé que sur une hauteur équivalente à 5 étages, le chat qui tombe est dans de meilleures conditions pour que tout le processus de redressement puisse se faire au complet. 1

Au-dessus de cette hauteur, le chat reste un être vivant, victime de la gravité. Le nombre de chutes mortelles augmente au-delà de 5 étages. Les survivants sont surtout blessés au niveau de la cage thoracique

Cependant, le record de hauteur est détenu par un chat américain après avoir survécu à une chute sur le béton de 32 étages, soit 137 m. Il n’a eu qu’une dent cassée ! 2

Des variables explicatives pour le chat parachutiste ?

Une thèse a été soutenue à Maisons-Alfort en 2019 à propos du syndrome du chat parachutiste. Elle s’est basé sur l’examen de dossiers de 488 chats, admis entre 2014 et 2018 au Centre Hospitalier Universitaire d’Alfort.3

L’âge du chat 

L’étude montre que les chats parachutistes sont plus souvent de jeunes chats (38,8 % ont moins d’un an). 

Le sexe du chat 

Cela concerne surtout les chats mâles, soit 61 % des chats observés. 

La saison 

Les chutes surviennent surtout au printemps et en été. 46,8 % des chutes surviennent de mai à juillet. 

Les humains de chats laissent plus facilement le balcon accessible à cette période de l’année.

La hauteur de la chute 

La hauteur la plus fréquente est celle du 4ᵉ étage (25,5 % des cas). 

Quels risques pour Minet ?

La majorité des chats de l’étude présentent des lésions thoraciques (poumons, médiastin, plèvre…). Les lésions abdominales sont moins fréquentes, tout comme les lésions neurologiques

Sur les 488 chats, près de la moitié ne présentent aucune lésion. Les autres chats ont une fracture, une luxation ou une rupture des ligaments croisés. 

Dans ⅓ des cas, on note aussi une fracture de la mâchoire

Quel taux de survie si mon chat chute du balcon ?

Selon l’étude, 88 % des chats survivent à leur chute

La plupart des décès surviennent dans les deux jours après la chute

Si votre chat tombe d’un balcon, il sera nécessaire de l’hospitaliser un à deux jours pour le placer sous surveillance et réagir au mieux en cas de problème ultérieur

Si après deux jours, votre chat n’a rencontré aucun problème, ses chances de survie sont d’environ 90 %.

Comment éviter que mon chat ne chute de mon balcon ?

Bien entendu, dans l’idéal, on fait en sorte que Minet n’est pas la possibilité de tomber de si haut. Voici donc quelques conseils pour limiter les chutes de Minet :

  • Le faire stériliser. Pour Gaspard, le chat de Laura, cela était déjà fait. La stérilisation va limiter le désir du chat de s’échapper pour assouvir ses besoins de reproduction.

  • Dorénavant, Laura s’assure (même si elle le faisait déjà !), de bien fermer les fenêtres quand elle part. Même si cela peut paraitre évident, on peut vite faire un oubli.

  • Attention aux fenêtres oscillo-battantes ! Même si elles peuvent sembler idéales pour laisser passer un peu d’air dans un appartement, elles ne sont pas sans danger. Les chats peuvent essayer de s’extirper et être pris au piège au niveau de leur arrière-train.

  • La meilleure solution, et c’est celle que Laura a pris garde de mettre en place, est d’investir dans un filet de protection autour de son balcon. Vous pouvez aussi user de protections de balcon transparentes. 

Dorénavant, Laura connaît tout sur le syndrome du chat parachute et peut mieux anticiper les éventuels accidents de Gaspard ! 

Prenez soin de vous,
Louise, Laotse et Taïs.


1 Cecil Adams, « Do cats always land unharmed on their feet, no matter how far they fall? » [archive], sur The Straight Dope, 19 juillet 1996

2 The miracle of the falling cat [archive] par Atila, le 24 juin 2009

3 « Le chat parachutiste : bilan lésionnel et clinique – étude rétrospective portant sur 488 chats. » Thèse vétérinaire, ENVA, de N.DETABLE, 2019, 80 p.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *