Comportement

Ours ou Opossum ? Ou comment votre chat gère ses émotions.

Une seule solution, l’agression ?

Certains chats savent très bien montrer lorsque quelque chose leur déplaît.

Ils ne vont pas hésiter à cracherfeuler, faire le dos rond, voire donner des coups de pattes.

Certains n’auront pas besoin de plus, d’autres, iront jusqu’à griffer ou mordre leur “agresseur”. Je mets le mot agresseur entre guillemets spécifiquement car, pour nous, l’agresseur n’en est pas toujours un. En tout cas, il n’a pas à volonté d’en être un. Je vous explique.

Par exemple, je pense qu’il vous est déjà arrivé de voir quelque faire des petites grattouilles ou bisous sur le ventre d’un chat.

Ou bien, quelqu’un d’insistant sur ses caresses. Ou quelqu’un qui câline un peu trop fort un matou.

Que se passe-t-il en général ? Le chat finit (soudainement selon l’humain) par se débattre et devenir agressif. Il mord. Il griffe. Bref, le bras, le visage, la main de l’humain finit en sang. Un véritable ours qui se défend – à juste titre.

Pour le chat, quelqu’un l’a agressé alors qu’il n’avait rien demandé.

Pour l’humain, il n’est qu’amour et c’est le chat qui manque reconnaissance.

Compliqué de vivre ensemble lorsque nous n’avons pas le même langage, n’est-ce pas ? 😉

Au moins, le message est clair et bien passé. L’humain risque d’attendre un peu avant de revenir vers le chat, c’est certain.

Pour autant, tous nos matous ne réagissent pas ainsi. Voici un exemple.

Taïs, ou le chat qui se prenait pour un opossum.

Vous devez maintenant bien connaître ma petite minette Taïs, elle a 14 ans et c’est une princesse à la maison.

Taïs, a toujours eu un gros problème avec les humains.

Traumatisée lorsqu’elle était jeune, elle n’a jamais fait partie de ces chats sociables qui accueille le premier venu à base de câlins et de demandes de contact.

Bien au contraire, Taïs se réfugie dans les recoins de la maison, et disparait jusqu’à ce que l’invité en question s’en aille.

Pire, Taïs n’a jamais été très proche des humains qui vivent dans la même maison qu’elle. Je vous en ai déjà parlé, mais elle ne se sent à l’aise qu’en ma compagnie.

Malheureusement, si elle se retrouve dans une situation désagréable, que je sois là ou non, ne changera rien. C’est bien trop difficile pour elle.

Pour autant, Taïs n’a jamais fait preuve d’agressivité.

Si par malheur elle se retrouve au milieu de la foule d’invités ou que quelqu’un la prend dans ses bras, personne n’en sortira jamais blessé.

Pourquoi ? Parce que Taïs fait ce que nous appelons chez moi : l’opossum.

Je ne sais pas si vous connaissez ce petit animal, mais il a cette incroyable et assez inhabituelle capacité de faire le mort. C’est-à-dire qu’il se met dans une certaine position afin de faire croire à une simple dépouille.

Bien sûr, on exagère un peu en disant cela (heureusement, car l’opossum a aussi cette capacité à sécréter une odeur nauséabonde qui imite la chair pourrissante via ses glandes anales !).

Mais lorsque Taïs se retrouve dans les bras de quelqu’un ou sur la table du vétérinaire par exemple, elle n’existe plus. C’est-à-dire qu’elle ne réagit plus et attend que ça passe.

Ainsi, Taïs fait partie de cette catégorie de chats qui ont appris à subir le contact.

Contrairement au premier type de chats qui ne va pas hésiter à mordre et à griffer, les chats comme Taïs vont contrôler leurs émotions et intérioriser.

Si votre chat fait partie de cette catégorie, il est essentiel de reconnaitre les moments où il subit la situation. Car il faut se rendre compte d’une chose importante

Tolérer ne veut pas dire apprécier.

Cela peut vous sembler totalement incohérent mais il n’est pas rare que dans les moments ou Taïs subit le contact, elle ronronne.

Et là, si j’arrive pour faire en sorte de la sortir de cette situation, certaines personnes me répondent : “mais regarde Louise, elle ronronne, c’est qu’elle apprécie !”.

En fait non. Le ronronnement n’est pas qu’un signe de bien-être. Dans certaines situations, c’est tout le contraire.

Tais est en réalité, particulièrement stressée et mal à l’aise, avec une jauge émotionnelle au maximum.

Heureusement, ce type d’événement n’arrive plus avec elle, mon entourage a bien compris qu’il était essentiel de la laisser tranquille.

D’ailleurs, c’est comme ça qu’elle a davantage apprécié certaines personnes. Car oui, le fait qu’ils ne fassent plus attention à elle, respectent ses besoins et qu’ils répondent à ses demandes de câlins quand elle l’a décidé, fait en sorte qu’elle soit beaucoup plus rassurée auprès d’eux.

Ce n’est pas l’amour fou, c’est certain. Mais au moins, les contacts sont plus appréciés des deux côtés et l’échange est plus qualitatif.

Finalement, on comprend que, parfois, il vaut mieux s’éloigner de l’autre pour renforcer la relation entre les deux êtres. 🙂

Et vous, votre chat est plutôt un ours prêt à sortir les griffes ou un opossum capable de faire semblant de ne plus exister dans ce monde ? Dites-le-moi dans les commentaires !

Prenez soin de vous,
Louise, Laotse et Taïs.

19 commentaires sur “Ours ou Opossum ? Ou comment votre chat gère ses émotions.

  1. josette Bernard dit :

    bonjour Louise, je viens d’en apprendre un peu plus sur ma Choupette de 13 ans récupérée dans la rue à 3 mois! c’est une seconde Taïs donc l’opossum!! dès que l’on sonne chez moi elle va se réfugier dans la chambre! sinon avec moi un vrai oetit chien🤗elle est très propre et me demande à sortir sur la terrasse pour ses besoins, on se comprend toutes les deux en langage chat🤣🤣j’adore tes artickes😉😉bonne continuation😘😘josette

  2. Maryse Grauby dit :

    Bonjour Louise,
    C’est à chaque fois un véritable plaisir de te lire. Merci.
    Chez moi, enfin plutôt chez mes chats, il y a les 2 cas de figures.
    Les garçons sont plutôt du genre opossum , surtout Jean Christophe….et oui, ils ont des prénoms d’humains, et les filles de vraies ourses ! Surtout Marylin que je rebaptise Tatie Danielle tellement c’est une « crème » de caractère. Mais je me l’aime très fort quand même. Trouvée abandonnée lorsqu’elle n’avait qu’une 10aine de jours, je l’ai biberonnee et sûrement trop gâtée. Aujourd’hui c’est un mélange d’ours lion tigre hyène…..rire. des chats, j’en ai côtoyés , mais des comme elle, du jamais vu!

    Merci pour tous tes bons conseils et belle journée à toi.
    Maryse

  3. Anne-Marie Bertoni dit :

    Bonjour Louise, nous avons pris un chat dans un refuge lundi passé.
    Dès qu’il est arrivé chez nous, nous avons mis sa cage ouverte dans
    une mezzanine ( 2 chambres fermées ) il est sorti et est allé se cacher
    dans un tapis qui est enroulé. La nuit il va manger, faire ses besoins dans
    le bac à litière et joue un peu avec des balles et un petit ours en
    peluche, nous l’entendons depuis le salon mais dès que l’on monte
    les escaliers, il disparait dans ce tapis. Pensez-vous qu’un jour il
    s’habituera à notre voix et qu’il se manisfestera ? Où comment faire ?
    Il a 6 ans.
    Merci pour votre réponse.A bientôt. Anne-Marie

  4. Valier dit :

    Bonjour, mon mati est exactement comme tais. C est un oppossum !!

  5. myriam vehert dit :

    Bonjour.
    J’ai aimé te lire car ta fifille ressemble à cent pour cent à la mienne qui se nomme Darha qui pourtant n’a jamais été une chatte traumatisée par les humains mais je pense que d’une façon comme d’une autre elle a eu un traumatisme par rapport à sa mère qui ne s’en occupait pas assez quand elle était encore un tout petit bébé, j’ai terminé son sevrage au biberon , aujourd’hui Darha ne se laisse caresser que par moi , elle fuit automatiquement tout espèce d’humain qui rentre sur son territoire.
    C’est un amour de chatte ! jamais un coup de griffes , jamais de comportement agressif en 8 ans de vie commune avec elle , bien au contraire la nuit ( car ce n’est que la nuit qu’elle se rapproche de moi , vient dormir à coté de mon visage , sa petite tête partage mon oreiller ou elle dort à mes pieds , et la c’est magique ! car c’est une autre Darha la nuit que je retrouve , plein de tendresse envers moi , elle me glisse sa petite tete dans mes mains pour que je lui caresse les oreilles , oui elle adore cela ! elle me fait plein de léchouilles sur les mains et le visage et une fois qu’elle est fatiguée elle s’allonge à mes cotés et glisse ses petites pattes arrières dans mes mains pour se réchauffer .
    Tout les soir c’est notre rituel et j’accepte de ne pas pouvoir la toucher la journée ! car je sais que le soir elle me le donnera au centuple !
    Bonne continuation à toi et à ta petite TaÏs.
    Bonne fetes de Noel !!

  6. TERS GHISLAINE dit :

    Et oui Choupette est comme ton chat. Elle a 14 ans et 6 mois. Elle n’aime que moi (et mon fils quand je ne suis pas là).
    Elle a peur de mon mari (qui le lui rend bien).
    Mais depuis 6 mois Choupette ne fait que dormir, elle va 5 mn dehors pour ses besoins et griffer l’arbre (le catalpa) devant la maison et elle rentre dormir.
    Mais c’est bizarre car depuis à peu-près 3 mois, elle ne s’en va pas quand quelqu’un arrive, elle reste sur sa chaise (qui a un coussin dessus).
    Et il ne faut pas la déranger c’est tout. Du coup le soir (c’est la place de mon mari pour manger) je la laisse et mon mari prend ma place et moi je me met au bout de la table.
    C’est ma princesse.

  7. Maurice Brignoli dit :

    Bonjour Louise je reste à Cluses, (74) et j’ai 2 chattes noires de la même portée, elles auront 4 ans en Juin prochain. Elles sont très affectueuses avec nous (ma femme, mon jeune fils et moi.) Mais lorsque l’on sonne à la porte, aussitôt elles se sauvent pour se réfugier dans une cachette. Même ma fille (de Grenoble) et mon grand fils (d’Annecy) lorsqu’ils viennent me rendre visite, n’on pas le plaisir de pouvoir voir et caresser Oumi et Oréo. Surtout ma fille qui a 2 enfants (une fille de l’âge de mes minettes, et un garçon d’un an) effarouchent mes minettes dès lors qu’ils viennent me rendre visite, et c’est bien dommage pour mes petits enfants. J’ai eu 76 ans au mois d’Août dernier et j’adore mes minettes qui me le rendent bien; elles adorent venir sur mes genoux pour les caresses. Je précise que je les ai eu depuis leur plus jeune âge, vers 2 mois, par un collègue de mon fils qui reste vers Annecy, mais dans la campagne alors que moi je reste dans un immeuble en pleine ville; pour leur sécurité elles ne sortent pas (d’ailleurs même si on les invite à sortir, elles refusent !) Oréo est très gourmande, alors que sa sœur est très timide sur l’alimentation, elle laisse de la nourriture que Oréo vient vite finir. Cordialement Louise (comme ma femme) et caresses à Taïs !

  8. Corinne Marchat dit :

    Bonjour 👋 pour ma part j’ai 5 cinq chats 4 filles et le petit dernier 1 garçon. J’ai 3 opossum et 2 ours 🐻 dont 1 qui commence à apprécier les calins après presque 6 ans de vie commune.

  9. Kheirat dit :

    Bonjour Louise et toute la Famille, à deux et 🐾🐾 pattes,
    Notre famille compte à aujourd’hui, deux «couples » de chats de nos deux grands enfants avec notre papy norvégien de 16ans! Nous venons d’adopter un bébé qui n’avait pas 2 mois mais sa maman ayant disparu, il a été nécessaire d’assumer! Et la petite dernière, norvégienne de 14/15 ans, selon la véto, aveugle, sourde, avec une insuffisance rénale qui lui vaut quelques incontinences. Mais perdue au milieu de la chaussée, notre fille a sauté de son véhicule pour la sauver d’un chauffard qui ne valait pas perdre une seconde et sa chance d’écraser la pauvre bête complètement perdue sur la chaussée! Une heure de tonte plus tard son « tapis de poils puant » n’a pas résisté au bain! Nommée Neko, personne n’a déclaré avoir perdu une chatte! Mais chez nous, elle a trouvé une place au sein de la Famille. Avec deux chiens sauvés d’Espagne et la Toutoute de notre belle-fille, les Fêtes 🥳 seront complètes en Bonheur😻Passez tous de Bonnes Fêtes 🥳 et n’oubliez pas le Bonheur offert par les 🐾🐾pattes😺🐶🐕😽😻😘
    Bien Chien/Chat’micalement

  10. Martine GRANDJEAN dit :

    mon Simba est certainement un chat pas ordinaire ! sa position favorite est couché ventre en l’air sur mes genoux, et avec une de mes mains juste posée sur son ventre, l’autre main tenue entre ses bras ! et là, gros ronron qui ralentit peu à peu quand il s’endort !
    déjà, il y a plus de 12 ans, ce bébé orphelin s’est « donné » à ma chienne qui en a pris soin comme si c’était son bébé…

  11. Bonjour Louise,
    Très intéressants vos articles sur les chats. Et oui, j’ai un ours à la maison, il s’appelle Réglisse, , je l’ai pris à 3 mois à la SPA où il venait juste d’arriver, il a maintenant 14 mois. Je pense que c’est un angora, il est très intelligent, très curieux de tout, il est très câlin mais quand il le veut. Vers 5 – 6 mois, il a commencé à être plus agressif qu’avant, j’ai pensé qu’il avait été mal traité. Je ne voulais pas le laisser sortir le soir car les chats des voisins sont bagarreurs. Cela ne lui plaisait pas, soit il me mordait le mollet quand je marchais, soit assise dans le fauteuil, me sautais sur le bras en me mordant violemment , griffes enfoncées. J’étais alors obligée de lui ouvrir la gueule pour qu’il me lâche !
    Maintenant, il ne le fait plus, mais lorsqu’on le caresse et qu’il se met à faire les gros yeux ronds, on arrête tout de suite pour éviter griffes ou pire. Il aime surtout rester avec nous la journée, on l’adore quand même ! On ne pourrait plus se passer de lui !

  12. Bulon Nathalie dit :

    Bonsoir Louise,

    Ma petite Monette, qui a aussi 14 ans, est elle aussi un opossum, particulièrement chez le vétérinaire. Lorsqu’il l’examine, elle se met à ronronner et ni lui ni ses assistantes ne comprennent pourquoi je dis qu’elle a peur.
    J’ai lu, je ne sais plus où que le chat apeuré agissait sans doute ainsi pour se rassurer par autosuggestion : « j’apprécie puisque je ronronne »…
    Cordialement,
    Nathalie

  13. Cierge Claudine dit :

    Ma minette est plutôt un ours ou une ourse. Je l’ai adoptée il y a 1 an. Elle rôdait dans mon jardin, abandonnée. J’ai eu un coup de foudre pour elle alors que je ne m’étais jamais intéressée aux chats. Elle est très affectueuse et adore les câlins. Au début je n’appréciais pas quand elle me griffait le visage après une séance de câlins. Puis j’ai compris qu’elle me signifiait par là que je devais arrêter de la caresser car elle souhaitait faire sa toilette. Maintenant je fais attention. D’ailleurs elle se contente de me mordiller la main et de me la lécher pour me dire que c’est le moment de la toilette. La confiance s’est établie entre nous avec le temps.

  14. Marianne dit :

    Bonsoir !
    Pour ma part, mon chat Trinou n’est pas oppossum. Il ne cache pas et n’hésite pas à montrer ses petites griffes acérées, lorsque quelque chose l’énerve. C’est un chat abandonné et il m’est très fusionnel. On se comprend parfois juste avec le regard. Même s’il peut bien se sentir avec d’autres personnes, avec démonstration de câlins, je comprends vite je reste son ultime maman a qu’il fait le plus confiance. Quand il est n’est pas en bonne position, chez le vétérinaire ou autre, il se réfugie dans mes bras…très mignon. Je sais par avance que lorsque je vais le perdre cela va être très difficile pour moi…

  15. Maryline dit :

    Bonjour,
    J’ai un souci d’agressivité avec mon chat. Vendredi et hier, j’étais en formation continue par zoom depuis chez moi. Mon chat est venu sur mes genoux, tout à coup, il m’a mordu et griffé le bras au sang pendant que je parlais à une collègue durant un atelier. J’ai eu beau le rediriger vers une peluche, il revenait sans arrêt à l’attaque et sautait depuis le sol pour me mordre le bras. Je fais pourtant très attention de ne pas trop le câliner pour ne pas l’agacer, je suis très attentive à son attitude etc.
    J’ai l’impression qu’il ne supporte pas que je ne m’occupe pas de lui. Il fait la même chose quand je suis au téléphone. Il est plutôt collant, toujours à côté de moi ou sur mes genoux.
    C’est un chat de ferme orphelin que j’ai adopté à l’âge de 2 mois environ. Il est castré depuis l’âge de 6 mois. Quelle solution pourrais-je trouver ? Je ne supporte plus ses attaques.

    1. Elodie dit :

      Bonjour Maryline,
      J’ai exactement le même problème avec mon chat que j’ai recueilli alors qu’il avait à peine 1 mois, je l’ai biberonné, l’ai fait castrer à l’âge de 6 mois, et il a aujourd’hui presque 1 an. Si je le caresse trop, il me mord et sort les griffes, s’il a faim ou si je ne m’occupe pas assez de lui il me saute sur les jambes, que je marche ou que je travaille à mon bureau. Je suis obligée de fermer ma porte de chambre lorsque je vais dormir car sinon il me saute dessus, me mord au visage ou joue (un peu trop violemment à mon goût !) avec mes cheveux alors que je suis dans mon lit. Depuis quelques semaines, je l’emmène promener au parc tous les weekend (je vis en appartement et il ne peut pas sortir…). Je m’assieds près de buissons et d’arbres pendant toute l’après-midi et je le laisse s’amuser (je le garde en longe de 5m accrochée à son harais pour qu’il n’aille pas trop loin et que je puisse rapidement le récupérer s’il y avait un problème). Depuis, les agressions sont de moins en moins fréquentes, mais je comprends bien qu’il a besoin de sortir et de se dépenser bien plus souvent qu’une fois par semaine. C’est pourquoi j’envisage 2 possibilités dans les mois qui viennent : soit je déménage dans un endroit où il pourra sortir à sa guise, soit je le laisse à quelqu’un de confiance (mes parents habitent à la campagne et m’ont proposé de s’en occuper le temps que je trouve un endroit qui lui convienne).
      Je ne sais pas si mon commentaire pourra t’aider… mais je pense que nos petits bébés ont besoin de beaucoup de temps pour s’habituer à nos routines d’humains occupés. J’essaye, dans la mesure de mes moyens, de faire ce qu’il y a de mieux pour lui, que ce soit au niveau de son alimentation ou du temps que je passe avec lui.
      Patience et Courage!
      Elodie (et son petit bébé qui dort entre ses bras pendant qu’elle écrit ce commentaire! <3)

  16. bruge aubrée karen dit :

    Bonjour Louise
    Merci pour ces articles intéressants.
    Nous avons à la maison un petit Titane d’environ 2 ans et demi. Environ, car nous l’avons adopté ds la clinique d’une amie véto où il avait été amené par des gens qui l’ont trouvé seul ds la rue à environs 3 semaines. Nous l’avons adopté à environ 1 mois et demi. Par conséquent, Titane n’a pas vraiment connu l’amour maternel ni l’éducation maternelle. Je ne sais pas si c’est pour cette raison que nous avons un ours à la maison mais croisé avec un opossum ! Lol
    En effet, si des invités viennent à la maison il seordplanque mais si je le caresse et qu’à un moment il en a marre, il sort les griffes et mordille pour que j’arrête. C’est un loulou qui se rebiffe si on râle après lui. Il va « attaquer » pour montrer qu’il n’est pas d’accord. Mais nous commençons à mieux cerner ses envies et ses attentes, donc la communication s’établie au fur et à mesure. Comme nous respectons sa volonté, les relations s’améliorent.
    A côté de cela, il est très câlin mais quand il l’a décidé ou quand il en a besoin. Car maintenant nous savons décrypter sa demande de câlins, pas tjs explicite, et du coup, le câlin peut durer des heures avec du ronron à gogo ! Et ds des positions qui montrent bien que, malgré tout, il n’est pas si mal avec nous !

  17. Christine dit :

    Mon jeune Twix, 3 ans, adopté il y a presque 3 mois (avec sans doute un début de vie difficile), est un ours. Il lui arrive aussi de demander de l’attention, puis de donner des signes d’impatience. Il ne griffe et ne mord quasiment plus, car il prévient. Il ne fait et ne veut pas de câlins. Je suppose que cela viendra avec le temps car notre cohabitation est encore récente. Il est très joueur et il lui arrive de fixer intensivement mes jambes et parfois me les mordre ou les griffer, et rien ne peut l’en détourner ; je n’interprète plus cela comme une agression, même si je ne peux m’empêcher de le gronder Il me réveille aussi le matin en me griffant ou en me mordant les jambes, en plus des miaulements.
    Quoi qu’il en soit, il évoluera comme il évoluera et je ferai avec car je l’aime d’amour.

  18. bonjours LOUISE
    je vient de lire votre article , pour vous dire que j ai 3 chattes , clochette ,câline et angora ,Clochette et Câline sont toutes les deux des opossums ,car d est que quelqu ‘un vient piétiner leurrent territoire elles disparaisses et ne sortent que au bouts d une heures ,met ce méfient quand même.
    quand a Angora elle est un gros nounours sais la doyenne du groupe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *