Ça te semble aberrant ? À moi aussi.

Et pourtant c’est ce que j’ai compris avec ce texte :

Je le tiens d’un livre sur les chats en appartement sorti en 2007.

Donc si je souhaite frapper mon chat, même si on me le “déconseille”, c’est possible tant que je n’utilise pas un bâton ?

Ceinture, chaussure, journal, c’est accepté ?

L’éducation traditionnelle : comment traumatiser ton chat rapidement et pour longtemps.

Qu’on se le dise, frapper son chat n’est jamais la bonne solution.

Que ce soit avec sa main, un bâton ou n’importe quel objet, on ne frappe pas son chat.

La suite du texte n’est pas plus qualitatif, “dites-lui non sur un ton énergique”, “chassez-le en faisant pschtt”…

Autrement dit, faites-en sorte qu’il vous associe à quelque chose de négatif.

Ce sont ces mêmes humains de chats qui s’étonnent ensuite que leur félin les fuit.

Avec ces méthodes d’éducation, tu vas penser à punir ton chat lorsqu’il fait une bêtise plutôt qu’à le récompenser quand il fait quelque chose de bien, ou même, lorsqu’il ne fait rien.

Car oui, même les moments de calme ou ton chat est juste allongé sur le canapé à somnoler sont des moments qu’il faut renforcer et féliciter !

Mais nous sommes humains, et la nature humaine a tendance à retenir le négatif plutôt que le positif.

C’est pour ça que tu ne changeras pas tous tes réflexes du jour au lendemain.

Pour ma part, il m’arrive encore occasionnellement de dire “non” à mon chat.

Dans ces cas-là j’essaye de relativiser et de comprendre dans quelle situation le non arrive en premier.

Mon chat s’est mis en danger ?

Est-ce parce que j’ai passé une mauvaise journée ?

A-t-il manqué de casser mon vase favori ?

Bref, l’essentiel est de persévérer, de comprendre ce qui est à améliorer et de ne pas être trop dur avec soi-même.

Sinon tu risques de te dégouter de “ne pas y arriver”.

Rappelle-toi que Rome ne s’est pas fait en un jour !

Mais éduquer son chat positivement est-ce un mythe ou une réalité ?

Certains disent que c’est impossible, que c’est un animal trop indépendant, trop têtu.

J’ai conscience que ça peut sembler plus difficile qu’avec un chien qui, à l’inverse est considéré comme le meilleur ami de l’Homme et l’animal le plus fidèle.

On peut déjà voir ici que nos conceptions à propos de ces deux espèces influent notre avis sur l’éducation.

Chat = indépendance = impossible d’en tirer quoi que ce soit.

Chien = fidélité = création d’un lien fort.

C’est une déduction rapide, mais partagée par beaucoup d’individus.

Pour moi il y a davantage de facteurs qui entrent en jeu.

Le caractère de l’animal, sa personnalité, ses expériences, son histoire, l’humain qui s’occupe de lui…

C’est ainsi qu’on peut voir des chats faire des choses incroyables et des chiens nous regarder avec de grands yeux ébahis dans l’incompréhension totale d’une demande.

Certains chiens auront vécu toute leur vie avec la même personne qui aura su démarrer une super éducation positive dès le départ.

Leur relation est fusionnelle et ils auront appris énormément de choses ensemble.

Certains chats auront vécu 5 ans à la rue, sans contact humain ou avec des expériences négatives. Lorsqu’ils rencontreront enfin la bonne personne ils passeront tout le reste de leur vie à essayer d’accorder leur confiance à l’humain.
Et vice-versa.

Il n’y a pas une espèce plus apte à apprendre que l’autre.

Il y a une multitude de vies et d’histoires différentes.

C’est pourquoi je pense que lorsqu’on souhaite apprendre avec son animal il y a trois choses à retenir :

  • Le comprendre – par quoi est-il motivé ? La nourriture ? Les jeux ?
  • Faites ce qu’il vous plait – Tu ne vois pas l’intérêt d’apprendre à ton chat à s’asseoir ? Ça t’ennuie et lui aussi ? Très bien, faites autre chose ! Ce n’est pas parce que c’est un apprentissage considéré comme basique que tout le monde doit impérativement savoir le faire.
  • Avoir de petits objectifs – ne vise pas trop haut, trop rapidement. Chacun va à son allure et mettre en place des échelons permet de rester motiver et de fêter toutes les petites victoires !

Si tu souhaites améliorer petit à petit ta relation avec ton chat grâce à l’éducation bienveillante, continue à lire mes lettres. J’en parle régulièrement 🙂

Prends soin de toi,
Louise, Laotse et Taïs.

PS : j’ai trouvé cette image qui, je trouve, est une belle illustration pour montrer l’importance d’y aller par petites étapes. On avance plus vite finalement !