Alimentation

2 règles d’or pour une bonne alimentation

L’alimentation de nos félins peut paraître bien compliquée… et décourageante.

Tout se dit et son contraire.

Certains professionnels vont vous dire que nourrir avec des céréales est nocif pour vos chats, qu’elles ne leur apportent rien et qu’ils ont uniquement besoin de protéines car ce sont des carnivores stricts.

D’autres vous diront que l’alimentation sans céréales créent des problèmes cardiovasculaires et qu’il est essentiel d’utiliser une marque de croquettes de vétérinaires telle que Royal Canin.

Pour d’autres, les alimentations dites plus naturelles comme le BARF (nourrir à base de viandes et d’abats crues) ne correspond pas aux besoins de votre félin à cause d’un déséquilibre nutritionnel.

Alors qu’à l’inverse on peut vous dire que c’est la seule solution la plus adaptée.

Bref, l’alimentation peut clairement devenir un casse-tête. Et comme j’ai d’avis de penser, il n’y a pas une vérité adaptée à tous les chats. Chacun ses particularités, son histoire, ses besoins, ses intolérances… C’est sûr que pour les humains aux nombreux chats, ça peut faire peur !

Mais ne vous en faites pas, mon but aujourd’hui est d’essayer de vous aider à améliorer les repas de vos matous. Avancer pas à pas est loin d’être exclu – c’est même conseillé ! 😉

Ainsi, voici mes deux règles d’or qui vous seront essentiels :

Votre chat est un grignoteur – c’est dans ses gènes !

Vous le savez peut-être déjà, mais Minet n’est pas fait pour seulement manger deux repas par jour. Cela peut créer des problèmes psychologiques et expliquer certains comportements agressifs dus à la frustration.

En même temps, les ancêtres de votre chat devaient chasser pour se nourrir. Aucun humain n’était là pour leur donner leur petite gamelle, tous les jours, et à la même heure. 😉

Ainsi, il ne fallait pas faire de chichis ; quand une proie se présente, on tente de l’attraper et si on y arrive, on la mange.

Minet ne pouvait pas se permettre de faire la fine bouche, rien ne lui assurait de revoir une proie quand il aura faim.

Si vous donnez une alimentation humide qui ne peut pas être laissée à l’air libre, vous avez deux solutions :

  • Soit, vous investissez dans une gamelle spécifique. Ces gamelles peuvent être reliées à une puce électronique ou fonctionner avec un détecteur de mouvement, ainsi, elles sont totalement hermétiques et dès que Minet s’approche, elles s’ouvrent. Cela permet de conserver la pâtée fraiche un peu plus longtemps.

  • Soit, vous donnez plusieurs repas dans la journée. Par exemple, une portion à votre réveil, une portion avant de partir, une en rentrant du travail, et une avant de vous coucher.

Si vous le nourrissez aux croquettes, la meilleure chose à faire est de laisser une gamelle à volonté. C’est-à-dire de ne pas avoir 2-3 repas par jour mais bien un distributeur de croquettes en continu.

Si vous avez un chat un peu enrobé, sachez qu’il ne doit pas forcément passé à 2 repas par jour pour maigrir. Il existe des solutions plus simples, plus saines et meilleures pour sa santé.

Ma conseillère en alimentation féline en a fait un article spécifique à ce sujet. C’est un article de ma revue mensuelle payante (car elle est uniquement rédigée par des professionnels bienveillants du monde félin) mais exceptionnellement, je vous offre son article aujourd’hui.

Vous pouvez le retrouver en cliquant juste ici.

Votre chat est un très mauvais buveur.

Malheureusement, nos félins sont naturellement de très piètres buveurs. Il faut partir du principe que Minet ne boit assez et si du jour au lendemain vous le voyez devenir un avide fervent de sa gamelle d’eau, il est possible que des problèmes rénaux le guettent.

Je vous explique pourquoi.

À l’état sauvage, nos matous se nourrissent certes de petites proies régulières mais ils ne boivent pas beaucoup d’eau pour autant et ils restent en meilleure santé.

Pourquoi ? Comment ? Sont-ils immunisés au besoin de se désaltérer ? Bien évidemment que non.

Simplement, ils retrouvent leur besoin en eau dans les proies qui en sont gorgées.

Celles-ci sont composées à 80 % d’eau alors que pour les croquettes, on ne dépasse pas la barre des 10 % d’humidité. Pour un animal qui retrouve ses besoins d’hydratation dans son alimentation, c’est un problème.

Il existe plusieurs solutions que vous pouvez mettre en place dès maintenant dans la routine de Minet :

Lui cuisiner ses repas

Bon je vous l’accorde, je ne commence pas par la solution la plus simple – mais c’est parce qu’il s’agit de la meilleure !

Si vous souhaitez vraiment améliorer l’alimentation, la santé et le bien-être de votre chat, je vous conseille vivement de vous mettre à la ration ménagère. Pour ceux qui ne connaissent pas, la ration ménagère est simplement le fait de cuisiner pour Minet, comme vous pourrez le faire pour vous.

Cependant, ne vous lancez pas à l’aveugle ! Une ration ménagère demande un certain suivi (au moins au début) pour bien discerner les besoins nutritionnels de votre chat, ses particularités, etc.

D’ailleurs, il vaut mieux choisir une bonne alimentation industrielle plutôt que de faire une ration ménagère déséquilibrée.

Ce que je répète constamment, c’est que ce n’est pas parce que vous ne pouvez pas cuisiner tous les jours pour votre félin qu’il ne faut rien faire. Par exemple, si vous avez un peu plus de temps le week-end, profitez-en pour lui préparer un ou deux plats faits-maison.

Ce sera toujours mieux que rien. 😉

Donner de la pâtée

Si vous ne pouvez vraiment pas cuisiner ou si vous souhaitez simplement donner quelque chose de mieux mais commencer plus doucement, les pâtées sont idéales.

Très riches en eau, elles couvrent plus facilement les besoins d’hydratation de votre félin.

Bien entendu, là aussi, il faut privilégier des pâtées de qualiténaturelles, en évitant les recettes bourrées de mauvaises céréales et de sucre. Les pâtées sont souvent plus chères que les croquettes alors si vous le pouvez, le mieux est de ne donner que des pâtées mais si non, au moins un repas par jour.

Dans l’idéal, les croquettes ne sont jamais l’alimentation principale de votre félin.

Réhydrater les croquettes

Et si, malgré tout, vous souhaitez garder les croquettes dans son alimentation, il faut, je le répète, faire en sorte qu’elles ne soient que lorsque votre chat a un petit creux et que vous n’êtes pas présents.

Elles ne doivent pas être son alimentation principale.

Pour compenser leur pauvreté en eau, vous pouvez bien entendu les réhydrater. Ainsi, Minet ne se contentera pas que de cette nourriture industrielle particulièrement sèche et friable. Son apport en eau sera donc bien meilleur et son système entier, mieux protégé.

Vous l’aurez compris, l’idéal reste de cuisiner pour son chat, puis de donner de la pâtée et enfin seulement, donner des croquettes. Tout cela uniquement de qualité, adapté à votre félin et bien équilibré.

Il vaut mieux une bonne croquette que de mauvaises pâtées ! Et il vaut mieux de bonnes pâtées qu’une ration ménagère déséquilibrée.

Bien sûr, ce n’est pas parce que vous donnez toujours le même régime alimentaire que vous ne pouvez pas faire un plat un peu plus qualitatif de temps en temps, ne l’oubliez pas.

L’alimentation certes, c’est compliquée, mais ne vous fermez pas des portes inutilement !

Prenez soin de vous,
Louise, Laotse et Taïs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *