Non classé

3 astuces pour les chats difficiles

Qui n’a jamais entendu ou pensé une de ces phrases :

« Depuis que je l’ai adopté, je n’ai jamais su lui faire prendre un comprimé sans devoir me battre. »

« J’ai beau vouloir lui donner de meilleures croquettes, il n’y touche pas et je suis obligé de revenir aux anciennes. »

« De toute façon, il est super difficile. Quoi que je lui apporte de nouveau, il se contente de le renifler et de s’éloigner. »

Un chat qui n’apprécie pas une nouvelle friandise, soit.
Un autre qui ne touche pas à la nouvelle gamme de croquettes, bon, à la limite.
Mais un chat qui refuse vermifuges et médicaments en cas de maladie, peut mettre sa santé en danger.

Être capable de faire ingérer un remède à son chat est essentiel – et si on peut le faire sans user de la force, c’est toujours mieux.

Aujourd’hui, je vous partage mes 3 astuces pour lui donner un médicament plus facilement.

Un : On use (et on abuse) de friandises surpuissantes.

J’entends beaucoup de mes lecteurs dire qu’ils ajoutent leurs médicaments ou compléments alimentaires à même l’eau ou les croquettes de leur félin. Si vous le faites et que ça fonctionne, c’est une bonne nouvelle pour vous !

Pour ma part, si je fais ça avec mes chats, ils se contentent de bouder leur gamelle ou de manger tout ce qui n’a pas été contaminé par cette chose étrange.

Si vos matous sont pareils, je vous conseille d’utiliser de super friandises, très spéciales.

Celles-ci sont très simples à trouver. Ça peut être un morceau de camembert, une boulette de viande, du kiri, des crevettes, du jus de thon, des sardines…

Il suffit de trouver le péché mignon de Minet, et plus vous en trouvez, mieux c’est. Vous pourrez ainsi varier les plaisirs afin qu’il ne s’habitue à rien et ne finisse pas par comprendre la supercherie.

En fonction de la difficulté à donner le médicament, vous pouvez aussi faire un classement des plus puissantes friandises.

Par exemple, Taïs préfère le fromage et le beurre aux morceaux de viande, ainsi, si c’est un produit comme une poudre ou un liquide à la forte odeur, je lui mettrai dans un bout de fromage.

À l’inverse, si c’est un petit comprimé sans odeur, je lui donnerai dans une boulette de viande ou avec du thon. Je sais qu’elle aura plus de facilité à l’ingérer, alors j’adapte la puissance de mes friandises en fonction.

Bien sûr, il ne faut pas hésiter à varier là non plus.

Pour que ça marche, il est important de donner une friandise de temps en temps, sans rien à l’intérieur. L’intérêt est d’éviter que votre félin trouve cette situation un peu trop anodine – ce qui m’emmène à mon point suivant.

Deux : Méfiez-vous de l’eau qui dort.

Je pense que vous serez d’accord avec moi ; certains chats ont tendance à suspecter tout et tout le monde.

Un jour, j’ai amené toute guillerette une nouvelle friandise à Taïs. Celle-ci, me voyant aussi énergique et emballée à l’idée de lui faire tester quelque chose de nouveau, a trouvé la situation étrange et a préféré s’éloigner. Elle est revenue bien plus tard manger sa lamelle de viande, tranquillement et en mon absence.

Beaucoup d’humains de chats ne comprennent pas pourquoi leur matou est aussi suspicieux. En fait, ce qu’ils ne réalisent pas, c’est qu’ils sont à l’origine du contexte étrange.

Ils sont tendus, stressés, impatients, insistants et même invasifs. Cela se fait de manière plus ou moins intense selon les humains de chats, mais bien souvent, même la moindre petite pression est vite perçue par votre félin.

Pour éviter ce surplus d’excitation, de stress, de doute, prenez-en tout d’abord conscience. Essayez de vous détendre, de rendre la situation plus banale, et si vous voyez que rien n’y fait, laissez tomber et revenez plus tard.

Vous perdrez plus de temps à batailler avec vous-même et avec votre chat qu’en prenant le temps de vous relaxer.

N’hésitez pas également à lui donner une petite friandise de temps en temps (sans rien à l’intérieur) pour faire redescendre la pression.

Au départ, si vous êtes stressé, votre matou sera un peu suspicieux, mais voyant que la friandise n’a rien et qu’il l’apprécie, il la mangera malgré tout. De votre côté, le voir l’ingurgiter vous rassura, et au fur et à mesure vous vous détendrez également.

Ainsi, le jour où vous y mettrez un comprimé, vous aurez plus de facilité à rester détendu, comme si de rien n’était !

Trois : Petit à petit, l’oiseau fait son nid…

Selon ce que mes lecteurs donnent à leur chat, je conseille régulièrement de commencer par de très petites doses.

Bien sûr, si c’est un traitement particulier et que votre chat doit suivre une cure stricte à base d’antibiotiques, ne changez rien à ce que vous a prescrit votre vétérinaire.

Cependant, si vous prévenez l’arrivée de maladies ou si vous soulagez votre matou grâce à des remèdes à base de plantes, c’est une bonne solution à mettre en pratique.

Par exemple, avec les produits qui se trouvent sur ma boutique en ligne comme le vermifuge naturel RepulsVers en poudrej’invite toujours à commencer par une pointe de couteau plutôt qu’une demi-cuillère doseuse et à répartir le dosage en plusieurs fois dans la journée.

Par exemple, vous pouvez commencer par une pointe de couteau par jour. Ensuite, 2 pointes de couteau, une le matin, une le soir. Puis les grossir en quantité ou répartir davantage de pointes de couteau dans la journée que vous regrouperez par la suite.

L’idée est d’augmenter les dosages au fur et à mesure que votre chat s’y habitue. Le tout est de ne pas abandonner. 

Bien entendu, le format du remède peut devenir essentiel.

Votre chat a peut-être plus de facilité à ingurgiter un vermifuge liquide qu’un vermifuge en poudre ou en comprimés. Pour d’autres, le plus simple sera le comprimé.

Afin de satisfaire le plus grand nombre, j’essaye de vous proposer des soins naturels avec des formats différents selon vos besoins.

Par exemple, vous retrouverez le vermifuge naturel RepulsVers sous toutes ses formes : poudreliquide et comprimés.

Pour le Confort Urinaire (un remède naturel qui protège votre chat des problèmes rénaux, une maladie dévastatrice chez nos félins), vous le retrouverez en poudre comme au format liquide.

Retrouvez-les tous en suivant ce lien :

Cliquez ici pour découvrir
mes soins naturels

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *